Qu’est-ce qui motive nos stagiaires ?

Étudiant.e.s en première année de master et de magistère, il est demandé d’effectuer un stage de fin d’étude pour compléter l’année académique. Le stage correspond à une période de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle le.a stagiaire acquiert des compétences professionnelles et met en œuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification et de favoriser son insertion professionnelle. Ainsi, plusieurs étudiant.e.s ont postulé pour rejoindre l’ONG TPSF afin d’y réaliser leur stage. Toutefois, au-delà de l’idée de compléter leur année académique, quelles sont les réelles motivations de ces étudiant.e.s ? 

            La diversité des projets professionnels et des contenus de formation ainsi que la particularité des parcours scolaires et académiques de chaque étudiant.e semblent nécessairement avoir un impact sur leurs motivations à rejoindre l’équipe TPSF. En effet, il semble se dégager au fond de chaque motivation quelque chose de très particulier à chacun ; et cela est perceptible dès les premiers mots de chaque étudiant.e qui livre ses réelles motivations l’ayant conduit à rejoindre l’ONG TPSF. Cela est remarquable à travers cette motivation :

 « À la fin de ma première année d’études au sein du Magistère « Développement économique », j’ai souhaité enrichir ma vision du domaine via une expérience plus proche du terrain.

J’ai découvert TPSF à l’occasion du Forum des Professionnels de cette année. J’ai trouvé leur activité particulièrement dense, malgré la fondation relativement récente de l’ONG et surtout, en lien très étroit avec mes objectifs professionnels.

C’est pourquoi j’ai déposé ma candidature pour un poste de stagiaire. J’assimile ce stage à une première plongée dans le domaine de la solidarité internationale. Au cours des 2 mois qui suivent, j’espère pouvoir acquérir des compétences dans plusieurs aspects de ce type d’activité, allant du montage et gestion des projets à leur suivi et évaluation, sans parler de la possibilité de nouer des liens avec des personnes unies par des idées et centres d’intérêt similaires. », Alina.

Comme on peut l’apercevoir, l’idée de rejoindre l’ONG TPSF représente quelque chose de fort stimulant pour les étudiant.e.s stagiaires, non seulement parce que ce serait selon eux une occasion de se frotter au milieu professionnel, mais aussi et surtout, d’acquérir des compétences pratiques qui valorisent à coup sûr les différentes leçons assimilées lors de l’année académique. On peut vérifier cela à travers les différentes motivations suivantes :

« Elle préside sur le développement des compétences. J’estime être à même de monter et suivre un projet à la fin du stage chez TPSF. »

« Venant d’un pays en développement et actuellement dans une formation économie du développement, cela m’amène à travailler dans le futur sur des projets de développement. En plus, je suis membre d’une organisation communale dans mon pays. Ce qui fait que j’aurai besoin d’acquérir des connaissances, de développer des compétences sur la mise en place d’un projet et de connaître les différentes étapes à suivre sur le fonctionnement d’une ONG. »

« Ma motivation est la découverte d’une organisation internationale; Les difficultés qui sont liées au montage des projets et les difficultés auxquelles ils font face sur le terrain. L’envie d’apprendre comment les financements sont recherchés et comment les projets sont évalués et montés sont également des sources d’intérêt en lien avec mon projet professionnel. », Carolle.

« D’abord, je suis dans une formation en économie du développement parcours finance publique. Et comme l’ONG TPSF s’est inscrit dans un processus de développement afin d’améliorer les conditions de vie des populations des pays sous-développés c’est qui m’a motivée à faire un stage dans cette ONG afin de participer à l’amélioration des conditions de vie des populations en développement/pauvres/les plus fragiles. À travers mes notions dans le domaine du développement, je pourrai mettre à profit ma connaissance et aussi acquérir des compétences.


« Ayant parcouru les zones rurales du Togo lors de la réalisation d’enquêtes socio-démographiques j’ai compris les besoins réels qui existent et auxquels nous devons répondre pour améliorer le niveau de vie des populations. L’ONG TPSF, à travers ses projets en Afrique et en particulier au Togo, œuvre dans ce sens : c’est ce qui me motive à intégrer cette structure. Aussi c’est une occasion pour moi de développer mes compétences sur toutes les étapes de gestion d’un projet. »


Le développement de leurs capacités singulières, l’envie d’acquérir de nouvelles compétences et surtout les potentielles possibilités de se construire un lendemain professionnel radieux sont les éléments que l’on retrouve dans les motivations des étudiant.e.s stagiaires embarqué.e.s dans l’aventure avec l’ONG TPSF. En clair, ces éléments suscités sont comme le cordon ombilical qui lie les différentes motivations délivrées par ces étudiants.


Écrit par KONE Fako Fatoumata et Aissatou DIALLO.

Répondre à Médji Annuler la réponse