Présentation de l'association

Travaux Publics Sans Frontières a pour but fondamental d’œuvrer pour le bien-être, la santé et le bonheur des populations les plus démunies, principalement dans les pays en voie de développement, et de lutter pour l’amélioration de leurs conditions de vie quelles que soient soient leurs origines et leurs croyances.
De permettre le montage d’accords de coopération concertés entre tous les acteurs concernés : population locale, collectivités locales et territoriales, associations et ONG locales, institutions publiques et privées… Les accords de coopération élaborés sous forme de conventions signées par tous les acteurs doivent reposer sur des actions efficaces et évaluables en terme de progrès dans la vie quotidienne des habitants des territoires sur les plans sanitaire, social, environnemental et économique. La pérennisation du système mis en place doit être une priorité.
De permettre la mise en place de centres de formation professionnelle par apprentissage aux métiers des travaux publics, permettant une réelle maîtrise de ces métiers.
L’association a aussi pour but de favoriser, en partenariat avec des collectivités territoriales de pays en voie de développement ainsi qu’avec des organisations publiques ou privées de ces pays, l’émergence de services techniques agissants dans le domaine des travaux publics.
Elle permet également, l’émergence de projets de développement local durable dans le domaine des infrastructures publiques ou privées bénéficiant prioritairement aux populations démunies et principalement rurales afin d’améliorer leurs conditions de vie.
Elle peut s’associer avec d’autres ONG afin de développer des projets communs.
Pour cela, elle procède à la récupération et l’acheminement de matériels, d’engins, de véhicules et de matériaux de travaux publics inutilisés en France ou en Europe afin de créer des bases logistiques « chantiers-écoles » permettant la formation de jeunes africains aux métiers des travaux publics. Les « chantiers-écoles » permettent ainsi, la réalisation des travaux des projets de développement local et la mise en place éventuelle de services techniques dans les collectivités locales. Ces actions nécessitent des formations importantes de formateurs locaux qui se mettent en place à partir d’un réseau d’écoles de formation aux métiers des travaux publics en France.  

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Newsletter