Notre Histoire

La création de TPSF, en février 2015, résulte de la rencontre de personnes physiques et de chefs d’entreprises des Travaux Publics dans la région de Clermont-Ferrand et de leur volonté d’agir ensemble dans le domaine de la solidarité Nord-Sud avec notamment, comme partenaire principal, la FRTP d’auvergne, qui est notre siège social.
L’objectif principal affiché a été dès le départ de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations les plus défavorisées en Afrique. Ainsi, s’appuyant sur l’expérience de terrain de quelques-uns, dans le domaine du soutien au développement endogène, dans différents pays d’Afrique de l’Ouest, plusieurs missions furent organisées au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire puis au Sénégal et à Madagascar entre 2015 et 2018. Ces missions nous permirent de préciser nos projets et de définir avec une certaine précision nos concepts de coopération et de les inscrire dans les objectifs du développement durable. C’est ainsi que les concepts de formation professionnelle par « chantiers-école » et de projets locaux de développement durable, entre autres, purent émerger de nos réflexions et de nos rencontres sur le terrain.

Parallèlement, durant ces premières années, de nombreux efforts furent orientés vers la recherche de partenaires en France pour élargir notre base d’adhérents, avec notamment la Fédération Nationale des Travaux Publics, plusieurs fédérations régionales et une vingtaine d’entreprises de TP. Le réseau relationnel de TPSF et son émergence dans le monde des ONG actrices sur le front africain lui ont permis de se positionner sur plusieurs grands projets encore d’actualité aujourd’hui en 2021. C’est ainsi qu’en Côte d’Ivoire, une ONG locale, Cœur d’Ivoire Agir nous a sollicité pour un projet de CFA-TP dans la ville de Gagnoa. A Madagascar, nous avons été sollicité pour un projet d’électrification rurale par énergie hydroélectrique. Au Cameroun, nous nous sommes investis dans un projet d’adduction à l’eau potable pour la commune de Makénéné et au Sénégal nous travaillons à un projet de développement local ambitieux sur la région de Diourbel.

Plus récemment, nous sommes en cours de développement d’autres projets au Cameroun, au Togo ou encore au Liban. Notre coopération avec l’Ecole d’Economie de l’Université de Clermont Auvergne (CERDI) s’est largement développée au cours de ces 5 années. En effet, chaque année, TPSF a pu proposer à 5 ou 6 étudiants des stages de longue durée, qui ont permis à ces étudiants de mettre en application directement sur le terrain leurs compétences acquises auprès de leurs enseignants. En effet, une douzaine d’entre eux ont pu aller sur le terrain de nos projets en Côte d’Ivoire, Sénégal, Madagascar et Burkina Faso avec une grande autonomie et des responsabilités importantes. Ils ont contribué à faire avancer considérablement la préparation de nos projets et leur ancrage sur les territoires concernés.

Nous travaillons également en coopération étroite avec les écoles de formation aux métiers des TP d’Egletons qui nous soutiennent et nous conseillent dans toutes nos activités de formation professionnelle.

Aujourd’hui, TPSF, doit de nouveau faire un effort important de remise en cause, dans sa réflexion, dans son positionnement et dans son organisation pour franchir une nouvelle étape. Développer notre ancrage en France, pour mettre en route avec des collectivités locales des coopérations décentralisées : c’est en route pour le projet de Makénéné. Améliorer nos partenariats avec les entreprises de TP en France mais aussi sur nos territoires de projets afin qu’ils soutiennent nos actions concrètement : c’est en cours sur le projet à Gagnoa.

Développer notre communication pour être une ONG reconnue dans le secteur de de la solidarité internationale : nous engageons notre mue à ce sujet.
Enfin, ancrer TPSF dans le monde de la jeunesse en lui offrant des possibilités de s’épanouir et de mettre en valeur ses compétences : nous venons de créer le réseau J+ TPSF.

Découvrez notre plan stratégique :

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Newsletter