Côte d'Ivoire

Résumé : 

Le projet de création d’un centre de formation par apprentissage aux métiers des travaux publics (CFA-TP) dans la commune de Gagnoa (région du Gôh) en Côte d’Ivoire apporte une réponse à deux problématiques : le manque d’infrastructures publiques de base et le taux de chômage élevé des jeunes lié à une inadéquation entre la formation et les besoins du marché du travail dans la région. Cette réponse se traduira par le renforcement des capacités des collectivités territoriales dans le domaine des travaux publics (TP) avec un  modèle de formation sous forme de chantier école. Les jeunes formés pourront directement être insérés dans le secteur des TP et contribuer rapidement au développement local durable au bénéfice des populations dans la région du Gôh. En outre, le projet permettra également de soutenir la création d’une intercommunalité de projets dans la région.

Contexte : 

Ce projet propose d’agir à différents niveaux en :

  • soutenant activement les collectivités locales ; 
  • renforçant leurs capacités d’action et de gestion par la formation professionnelle ; 
  • promouvant l’intercommunalité dans la gestion des projets, la pratique et la mise à disposition de moyens techniques et matériels afin de pérenniser le projet dans le temps ; 
  • mettant en place un système de formation professionnelle via des chantiers école qui doit permettre de favoriser l’insertion professionnelle de nombreux jeunes sans emploi et former les agents des collectivités locales ; 
  • réduisant durablement de la pauvreté et le manque d’infrastructures publiques de base pour les populations par la mise en place d’un projet de développement local endogène et durable.
Port-abidjan

Pelleteuses expédiées pour le CFA-TP de Gagnoa

En effet, l’accès aux infrastructures de base demeure au cœur des préoccupations de la politique publique ivoirienne et constitue l’un des défis majeurs à relever dans le pays. Cependant, la quasi-totalité des collectivités locales ne disposent pas de ressources financières, logistiques et humaines suffisantes pour faire face à ces défis. De ce fait, ces collectivités territoriales ont tout intérêt à se regrouper afin de mutualiser leurs moyens pour pouvoir mettre en œuvre des projets de développement. Dans ce projet, cela se réalisera avec la mise en place d‘une association d’inter-collectivités de projets, pilotée par la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL) du Ministère de l’intérieur et de la sécurité.

Dans ce cadre, la première activité consistera à mettre en place un centre de formation aux métiers des TP. Les élèves seront formés en apprentissage grâce au système de chantiers-école mis en place dans le cadre du projet de développement local. Ce CFA-TP dispensera une formation professionnelle qualifiante auprès d’apprentis, de techniciens territoriaux et d’étudiants. Dans le même temps, ces derniers pourront réaliser des travaux d’infrastructures et des travaux pratiques en grandeur nature. Les activités de formation professionnelles seront encadrées par des formateurs ivoiriens formés en France dans le Centre de Formation aux métiers des TP d’Egletons. Le projet aura une durée de 30 mois qui démarrera par la formation des premiers formateurs à la conduite et la mécanique d’engins de chantier.

 

Actuellement, la création de la plateforme logistique du CFA-TP est en cours de réalisation. Aussi, un premier envoi de matériels pédagogiques et d’engins de travaux publics vient d’être effectué à Gagnoa. Au cours du projet 30 jeunes seront formés aux métiers de la conduite d’engins par sessions de 6 mois et de 10 jeunes à la mécanique. Au terme du projet de 30 mois plus de 200 jeunes auront été formés dans ces métiers des TP. En fin de projet, la plateforme logistique sera transférée à l’intercommunalité qui poursuivra et assurera la pérennité du travail entrepris en amont.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Newsletter