TRAVAUX PUBLICS SANS FRONTIÈRES

a pour but d’œuvrer pour le bien être, la santé et le bonheur des populations les plus démunies.

Catégorie dans Côte d’Ivoire

PROJET CAMEROUN

Cameroun

LE CONTEXTE

Nom officiel : République du Cameroun
Superficie : 475 442 km²
Capitale : Yaoundé
Population : 23,3 millions d’habitants (Banque mondiale, 2015)
Indice de développement humain : 153e rang sur 188 (PNUD, 2016)

LES BESOINS

La commune de Nguélémendouka est une ville modeste de 30 000 habitants située dans la région de l’Est-Cameroun, au sein du département du Haut Nyong. Les anciennes installations d’éclairage public sont obsolètes et ne fonctionnent plus créant une situation où l’insécurité est ancrée. La commune de Nguélémendouka a enregistré 3 à 5 actes de violence par jour sous toute ses formes (vol, viols, et autres agressions physiques). De plus, les commerçants se plaignent des horaires d’ouverture trop étroits auxquels ils doivent se cantonner car les clients ne viennent pas sans éclairage.

NOTRE PROJET

L’ONG Travaux Publics Sans Frontières (TPSF), alertée par Agir pour le développement au Cameroun (A4D Cameroon), a décidé de s’impliquer dans un projet d’installation de 50 lampadaires à panneaux solaires afin de pallier à ce manque d’éclairage public et toutes ses conséquences néfastes.

Notre partenaire Fonroche, entreprise spécialisée dans la conception des lampadaires solaires, et sont sous traitant, Global Works, se chargeront de concevoir et d’assembler au Cameroun les lampadaires préalablement envoyés depuis la France et de les installer via un chantier-école situé à Nguélémendouka. En effet, le lycée professionnel de la ville a été impliqué dans le projet. Ce dernier manque d’outils et de machines pour que les élèves puissent mettre en pratique leurs connaissances. Grâce au chantier-école, les sections géomètre, génie-civil et électricité pourront participer activement et se former tout au long du processus d’implantation des 50 candélabres solaires.

PROJET CÔTE D’IVOIRE

cote-d-ivoire

LE CONTEXTE

Nom officiel : République de Côte d’Ivoire
Superficie : 322 463 km²
Capitale : Yamoussoukro
Population : 23,7 millions d’habitants (Banque mondiale, 2016) dont 5,5 millions d’étrangers
Indice de développement humain : 171ème/ 188 pays (PNUD, 2016)

LES BESOINS

La ville de Gagnoa compte 210 000 habitants, composés à 70% de jeunes de moins de 26 ans. Le taux de chômage est élevé par manque de formation. La ville de Gagnoa a un besoin de travaux publics et d’infrastructures de base : des routes pour désenclaver les territoires, certains quartiers n’ont pas accès à l’eau ou à l’électricité et la mise en place d’un système de traitement des déchets est indispensable.

NOTRE PROJET

Nous souhaitons permettre un développement durable de la ville de Gagnoa et de la région du Gôh afin de diminuer la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie des populations. Pour ce faire, TPSF utilise trois leviers d’actions qui sont, premièrement, la formation professionnelle aux métiers du BTP des jeunes agents territoriaux. Deuxièmement, la mise en place de projets de développement durable au sein des collectivités comme un système de traitement des déchets. Enfin, le renforcement des capacités d’actions, de gestion et de suivi de projet des collectivités pour qu’elles parviennent à l’indépendance dans leurs réalisations aussi bien au niveau technique que financier.